Activité solaire et ascension

Toute cette activité solaire accélère le processus d’adaptation de notre corps physique à la quantité accrue d’énergie disponible et est à l’origine de nos “symptômes” physiques, mais ce n’est pas vraiment une maladie.

 

(Attention à bien faire la différence et à consulter un médecin si besoin)

Explication

Tout dans l’Univers est de l’énergie, et seulement de l’énergie, qui vibre (en faisant tourner des particules subatomiques) à différentes vitesses (fréquences).

 

Notre corps physique, qui n’est qu’une expression de notre Conscience, vibre à une fréquence plus basse. (c’est pourquoi nous le définissons comme de la matière) qui, recevant constamment une plus grande quantité d’énergie que celle à laquelle elle était habituée, passe par un processus d’adaptation pour pouvoir conduire une plus grande quantité d’énergie. (transformée en impulsion électrique) à travers le système nerveux et cardiovasculaire.

 

L’énergie que nous recevons du soleil et du rayonnement cosmique se traduit par une activité et une connectivité neuronales accrues (expansion de la conscience) et un rythme cardiaque plus fort (ouverture du cœur et expansion du champ électromagnétique). Nous devenons plus sensibles aux fréquences vibratoires supérieures et nos sens s’aiguisent et s’adaptent pour percevoir des fréquences qui étaient auparavant hors de portée.

 

L’effet de cette quantité accrue d’énergie entrante provoque des symptômes tels qu’une pression dans la tête (maux de tête, migraine, brûlure au cerveau, sensation de picotement), des vertiges ou la sensation d’être sous l’effet d’une drogue, des difficultés de concentration, des yeux secs ou irrités, symptômes grippaux qui ne sont pas la grippe (ou une allergie), bourdonnements d’oreilles, tonalités ressemblant à du morse, légère augmentation de la pression artérielle, brûlure au creux de l’estomac ou indigestion, serrement ou gêne dans la gorge, insomnie, fatigue physique extrême, brûlure de la peau et soif extrême.

 

Ce que l’on ressent comme des “nerfs”, des “vibrations”, des picotements, la “chair de poule” ou des frissons partiels est précisément cette ÉNERGIE.

 

En ce qui concerne l’effet mental, nous pouvons nous sentir confus, avoir des difficultés à nous concentrer, être dans deux “dimensions” à la fois (le cerveau, désormais plus sensible aux fréquences subtiles, commence à essayer de décoder les informations qu’il reçoit, même s’il n’y a pas de source matérielle évidente), avoir des pertes de mémoire à court terme et le sentiment de “devenir fou”. Les sautes d’humeur sont fréquentes, tout comme l’irritabilité et le besoin de s’isoler, ainsi qu’une sensibilité émotionnelle accrue et des périodes d’euphorie et d’amour inconditionnel. Une sensibilité accrue à la lumière, une intolérance au bruit et des rêves vifs, lucides et extraordinaires font également partie de ce processus.

 

Comme nous sommes déjà sous l’effet de ces énergies de manière constante, bien qu’il y ait des moments où cela s’intensifie encore plus comme avec les éruptions solaires de classe X, cela ne fait aucune différence que vous le ressentiez avant ou après, car il se pourrait bien que ce que vous ressentez ” avant ” soit en fait un ” après “

N’oubliez pas que le fait de le ressentir ou non dépend du moment (que vous ne soyez pas entouré d’autres personnes ou d’autres champs magnétiques), de l’endroit où votre attention est placée et de votre plan individuel.

Ceux qui ne le ressentent pas ne signifient pas qu’ils ne l’expérimentent pas, cela signifie seulement qu’ils n’en sont pas conscients et qu’ils peuvent l’attribuer à toute autre cause qu’ils considèrent plus raisonnable. N’oubliez pas que l’eau est notre meilleure alliée et que la mise à la terre permet d’éliminer les excès de tension.

Ne vous laissez pas distraire de votre propre processus d’expansion.

Source Carta astral 222

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Panier
Retour en haut